AccessoiresBlog

7 grandes nouvelles scientifiques de 2016

7 grandes nouvelles scientifiques de 2016

7 grandes nouvelles scientifiques de 2016

2016 a été une belle année pour la science; qui, malgré le manque d’investissement dans certains pays, compromet ressources disponibles pour avancer petit à petit et faire de ce monde dans lequel nous vivons une meilleure planète où vivre.

Astronomie, mĂ©decine, robotique, physique Il y a de nombreuses disciplines qui nous ont donnĂ© de bonnes nouvelles cette annĂ©e et il est très difficile de n’en choisir que quelques-unes; il est donc clair que cette sĂ©lection que nous avons faite n’inclut pas la seule recherche Ă  retenir.

Cependant, il a fallu en choisir quelques-uns, voici donc notre liste de meilleure actualité scientifique de 2016.

Meilleure actualitĂ© scientifique de l’annĂ©e

1. DĂ©tection des ondes gravitationnelles

Nous avions Ă  peine quelques mois Ă  partir de 2016 quand nous avons eu la nouvelle du premier bombardement de l’annĂ©e, la confirmation du dĂ©tection d’ondes gravitationnelles, similaire Ă  ceux Albert Einstein prĂ©dit en dĂ©clarant son thĂ©orie de la relativitĂ© gĂ©nĂ©rale.

Ils avaient Ă©tĂ© observĂ©s dans Septembre 2015 grâce Ă  DĂ©tecteurs LIGO, mais jusqu’Ă  cette annĂ©e, on ne savait pas que c’Ă©tait en effet ondes gravitationnelles rĂ©sultant de la collision de deux trous noirs très massif, et qui, en effet, rĂ©pondent Ă  la description qu’Einstein a faite Ă  l’Ă©poque.

Comme nous vous l’avons dĂ©jĂ  dit, cette dĂ©couverte a valu Ă  l’un de ses prĂ©dĂ©cesseurs, Gabriela Gonzlez, faire partie de la liste des meilleurs scientifiques de l’annĂ©e que la Nature publie tous les douze mois. Et sans aucun doute la position est plus que mĂ©ritĂ©e, car cette merveilleuse confirmation n’Ă©tait que le dĂ©but de nombreuses autres Ă©tudes qui ouvriront la porte Ă  nouvelles dĂ©couvertes sur l’Univers, cette grande inconnue.

2. Utilisation de CRISPR chez l’homme

La technique CRISPR-Cas 9 a donnĂ© d’excellentes nouvelles Ă  la science, Ă  la fois en 2016 et en dernières annĂ©es proches, mais sans aucun doute l’un des plus rĂ©volutionnaires a Ă©tĂ© sa rĂ©cente application chez l’homme pour lui traitement des tumeurs.

Pour cela, une Ă©quipe de chercheurs chinois ont utilisĂ© ceci technique d’Ă©dition gĂ©nĂ©tique afin d’inhiber une protĂ©ine chargĂ©e de supprimer le système immunitaire. Chez les humains en bonne santĂ©, la fonction de cette protĂ©ine est nĂ©cessaire, car elle empĂŞche les rĂ©ponses immunitaires exagĂ©rĂ©es, mais chez les patients cancĂ©reux, il est nĂ©cessaire de l’arrĂŞter, car cela permet dĂ©fenses des patients combattre la tumeur.

Les procès ont eu lieu il y a à peine un mois, il est donc encore tôt pour parler de la évolution du patientMais les scientifiques responsables ont été très optimistes avec un succès que, si cela fonctionne, nous aurons sûrement des nouvelles bientôt.

3. Naissance du premier bĂ©bĂ© de trois parents gĂ©nĂ©tiques sans rejet d’embryons

Bien que cette technique ait Ă©tĂ© conçue en Royaume-Uni auparavant, l’affaire de cette annĂ©e, qui a eu lieu dans un clinique du mexique, a Ă©tĂ© beaucoup plus pertinente, car elle Ă©limine inconvĂ©nients ticos d’avoir Ă  jeter les embryons.

C’est une procĂ©dure qui est gĂ©nĂ©ralement effectuĂ©e pour Ă©viter la transmission de la mère aux enfants de maladies mitochondriales; parce que cela se passe Ă  travers ADN mitochondrial, qui n’est portĂ© que par parents de sexe fĂ©minin.

Pour Ă©viter que cela ne se produise, vous prenez normalement un Ĺ“uf de la mère malade et un autre d’un donneur en bonne santĂ©, et les deux sont fĂ©condĂ©s avec le sperme du père, pour ensuite faire passer le noyau de l’embryon issu des deux parents au cytoplasme du donneur, qui avait auparavant son propre noyau extrait.

Le rĂ©sultat est un embryon que seul le ADN maternel du noyau, tandis que celle des mitochondries, qui ne reprĂ©sente guère plus d’un 02%, ĂŞtre du donateur. Le problème ici est de devoir abandonner le noyau de ce dernier; mais, comme nous vous l’avons dit, cette Ă©quipe de scientifiques, dirigĂ©e par le Dr. John Zhang, a rĂ©ussi Ă  le faire sans que l’ovule du donneur ne soit fĂ©condĂ©, ce qui Ă©vite ce problème. Et le meilleur de tous, le bĂ©bĂ© est nĂ© totalement sain.

4. Quatre nouveaux éléments dans le tableau périodique

Nous venions de commencer l’annĂ©e oĂą nous avons dĂ©couvert la nouvelle de la confirmation par l’IUPAC de la dĂ©couverte de quatre nouveaux articles, qui fera partie de la tableau pĂ©riodique.

La chose ne s’est pas arrĂŞtĂ©e lĂ , car en juin le Des noms ainsi, les Ă©lèves devront les haĂŻr et les mĂ©moriser et, il y a quelques semaines Ă  peine, ces noms ont Ă©tĂ© confirmĂ©s, leur donnant un accès dĂ©finitif au fameux tableau des Ă©lĂ©ments.

Comme on dit, les choses dans le palais vont lentement; mais, considĂ©rant que le processus a durĂ© toute cette annĂ©e, comment pourrait-il ne pas ĂŞtre l’un des actualitĂ©s scientifiques sĂ©lectionnĂ©es?

5. La machine qui a battu un champion de Go

Le dĂ©veloppement de nouvelles avancĂ©es dans le domaine de intelligence artificielle Il nous a Ă©galement donnĂ© d’excellentes nouvelles cette annĂ©e; mais sans aucun doute l’un des plus pertinents Ă©tait le alpha go victoire, une machine crĂ©Ă©e par Google qui a rĂ©ussi en janvier Ă  battre un brillant champion du Go, un millĂ©naire jeu d’origine chinoise.

Comme il s’agit d’un jeu très simple, il offre au joueur tellement de possibilitĂ©s que jusqu’Ă  prĂ©sent aucun intelligence artificielle Il avait Ă©tĂ© capable de battre des champions humains, comme je le savais, il y a des dĂ©cennies avec lui. Échecs.

cependant, AlphaGO a rĂ©ussi Ă  faire l’histoire en remportant en janvier le match au champion d’Europe, Fan Hui. Et last but not least, en mars j’ai rĂ©pĂ©tĂ© la tentative, cette fois contre Lee Sedol, les meilleur joueur du monde. Et devinez qui a gagnĂ©? Exactement, l’intelligence artificielle l’a fait Ă  nouveau.

Pour cette raison, son crĂ©ateur, Demis Hassabis, a Ă©tĂ© considĂ©rĂ© comme l’un des meilleurs scientifiques de 2016 par le magazine La nature. Et nous sommes totalement d’accord.

6. La plus grande expérience de physique quantique au monde

L’Ă©ternel diffĂ©rend entre Einstein et Bohr sur l’influence ou non du hasard sur le comportement des particules quantiques Il a Ă©tĂ© rĂ©solu il y a quelques semaines Ă  l’aide d’une expĂ©rience Ă  laquelle, en plus, tout citoyen du monde pouvait participer avec connexion Internet et une façon de se comporter peu prĂ©visible.

Le projet a Ă©tĂ© baptisĂ© comme Test de la grosse cloche et bien qu’ils y soient intervenus 12 laboratoires dans le monde, a Ă©tĂ© dirigĂ© par le Institut des sciences photographiques, situĂ© dans Castelldefells.

Enfin, les rĂ©sultats, qui ne peuvent ĂŞtre considĂ©rĂ©s comme fiables Ă  100%, mais avec une forte probabilitĂ©, ont fini par concorder avec Bohr, en l’enlevant Ă  Einstein. Mais attention, Einstein avait raison sur les ondes gravitationnelles. Dessinez pour les physiciens.

7. Proxima b, une planète possiblement habitable très proche de nous

Et pour finir, vous ne pouviez pas manquer le projet qui a valu un Scientifique espagnol faire partie de la liste des meilleurs scientifiques de la nature.

C’est la dĂ©couverte de Proxima b, une planète situĂ©e en orbite autour Alpha Centauri, qui prĂ©sente certaines caractĂ©ristiques très similaire Ă  la terre, qui le rendent susceptible d’hĂ©berger de l’eau liquide Ă  sa surface.

Cette dĂ©couverte a ouvert les portes Ă  l’Ă©tude la plus approfondie de cette planète potentiellement habitable, qui pourrait encore avoir de nombreux bonnes nouvelles pour nous donner.

Et avec cela, nous fermons la liste des meilleure actualitĂ© scientifique de 2016. Ce fut une belle annĂ©e, mais cela ne s’arrĂŞte pas lĂ , et 2017 a sĂ»rement encore beaucoup Ă  nous apprendre. Quelles grandes dĂ©couvertes attendent de voir le jour? Penser Ă  cela est très excitant.

Bouton retour en haut de la page

Blocage d'annonces détecté

Vous devez supprimer le AD BLOCKER pour continuer Ă  utiliser notre site MERCI