ApplicationsBlog

Au siècle des robots, nous apprenons à nos enfants à devenir des robots

Au siècle des robots, nous apprenons à nos enfants à devenir des robots

Au siècle des robots, nous apprenons à nos enfants à devenir des robots

Les robots parient sur remplacer la grande majorit√© des emplois auxquels on peut penser, et ils sont sur le point de le faire. Mais, en attendant, nous continuons √† enseigner √† nos enfants comme s’ils √©taient des robots.

L’avenir du travail passe par les robots. Et il est ind√©niable que ceux-ci remplaceront un grand nombre d’emplois. Beaucoup a √©t√© dit √† ce sujet: quels emplois seront remplac√©s en premier, ce qui prendra le plus de temps ou sera impossible, et m√™me si nous aurons besoin d’un revenu pour cela. Mais peu est dit sur un aspect tout aussi vital: l’√©ducation.

Enfants, enfants, futur, futur?

George Monbiot, chroniqueur au Guardian, est brutal dans ce sens. Nous apprenons √† nos enfants √† √™tre redondants, titre sa chronique sur ce sujet. Il y affirme que nos √©coles sont pr√™tes √† fournir la main-d‚ÄôŇďuvre n√©cessaire √† la r√©volution industrielle. Lieux o√Ļ la collaboration ou la pens√©e critique n’ont pas leur place.

Bien s√Ľr, cela remonte au 19√®me si√®cle, cette √©poque o√Ļ les usines avaient besoin de main-d’Ňďuvre. Ces usines avaientles travailleurs qui se sont assis et ont fait une t√Ęche r√©p√©titive, Encore et encore. De plus, la pens√©e critique et la cr√©ativit√© sont ce qu’ils cherchent √† √©viter. √Ä l’√©poque, ils voulaient que leurs travailleurs soient de simples machines. Alors une √©ducation adapt√©e √† ce besoin.

Cette explique des choses comme la discipline et l’ordre utilis√© dans l’√©ducation aujourd’hui: les enfants doivent ob√©ir √† l’enseignant ou √™tre punis. Nous avons des enfants actifs et imaginaires oblig√©s de s’asseoir et d’avaler, gaspillant toute cette √©nergie et voulant apprendre. Et, moins on donne aux enseignants autonomes pour enseigner, plus on leur reproche le probl√®me.

Monbiot affirme √©galement que, lorsqu’il est autoris√© appliquer la cr√©ativit√© et la curiosit√© dans les classes, les enfants aiment apprendre. √Ä titre d’exemple, il met l’acte de marcher, de parler et de jouer, les choses qui les font regarder, en essais et erreurs. Quand ils arrivent √† l’√©cole, nous tuons cet instinct en les faisant asseoir, en les for√ßant √† avaler des faits inertes et en leur prenant la vie..

L’√©ducation est-elle pr√™te pour l’avenir?

Il y a certaines √©coles et certaines passes qui parviennent √† √©duquer diff√©remment, mais la r√©alit√© en g√©n√©ral est diff√©rente. Nous avons rencontr√© des syst√®mes enti√®rement bas√©s sur les r√©sultats des tests. Des professeurs qui nous apprennent seulement √† r√©ussir l’examen, pas √† acqu√©rir de nouvelles connaissances. Les meilleurs √©l√®ves sont ceux qui ont les meilleures notes et les meilleures √©coles sont celles qui obtiennent les meilleures notes parmi leurs √©l√®ves.

Avant l’arriv√©e de la robotisation, tout travail m√©canique et r√©p√©titif dispara√ģtra compl√®tement. Les chauffeurs et chauffeurs de taxi, les cha√ģnes de montage, les caissiers de supermarch√©s commencent avec ce que nous consid√©rons comme des emplois moins qualifi√©s, mais tout ce qui peut √™tre automatis√© finit par √™tre automatis√©. Nos enfants ils auront besoin de toute votre cr√©ativit√© et de votre ing√©niosit√© pour avancerMais que faire si nous oublions cela?

ia-entreprise-sans-ressources

Mais attention, les robots ne sont qu’un c√īt√© de la m√©daille. On parle peu de ce qui affecte l’intelligence artificielle. Parce que les machines pourront traiter les m√™mes informations que nos cerveaux en 2030, selon Mic. Et √† partir de l√†, ils nous d√©passeront. Et c’est une menace encore plus grande: que va-t-il se passer? quand les machines sont infiniment plus fiables et efficace que les humains dans la prise de d√©cisions, qui aura vraiment le contr√īle? Que ferons-nous si quelque chose ne va pas? C’est peut-√™tre pour cela qu’Elon Musk et Stephen Hawking, entre autres, voient un danger dans l’intelligence artificielle.

La v√©rit√© est que ce n’est pas non plus un probl√®me avec une solution simple. Laisser les enfants apprendre instinctivement est une bonne chose, mais il leur est impossible d’acqu√©rir toutes les connaissances dont ils auront besoin de cette mani√®re.

Un solde est requis entre leur donner la libert√© d’apprendre par eux-m√™mes et leur apprendre de premi√®re main ce dont ils auront besoin. Mais comment allons-nous y parvenir si nous sommes loin d’√™tre d’accord sur l’√©ducation?

Bouton retour en haut de la page

Blocage d'annonces détecté

Vous devez supprimer le AD BLOCKER pour continuer à utiliser notre site MERCI