Blog

Facebook commence √† √©tudier l’influence des r√©seaux sociaux lors des √©lections

Il y a quelques mois √† peine, Facebook a annonc√© son intention de √©tudier la mani√®re dont les r√©seaux sociaux influencent les √©lections, une d√©cision prise apr√®s les scandales de la vie priv√©e li√©s √† l’entreprise. R√©cemment, sur Facebook, ils ont confirm√© la mani√®re dont ils r√©aliseront cette √©tude, qui implique collaboration de Social Science One de Harvard.

Apparemment, le projet sur lequel Facebook travaille permettra aux chercheurs et aux universitaires d’acc√©der √† une √©norme quantit√© de donn√©es et d’informations sur les utilisateurs. La premi√®re des √©tudes √† r√©aliser analyser jusqu’√† 2 millions d’URL uniques partag√©es publiquement dans 300 millions de messages hebdomadaires.

Bien s√Ľr, le syst√®me utilis√© par Facebook et les scientifiques a √©t√© sp√©cialement con√ßu pour garantir la confidentialit√© des utilisateurs du r√©seau social. Pour cette raison, seuls les chercheurs qui ont r√©ussi des processus de s√©lection rigoureux auront acc√®s aux informations. Aussi, toutes les donn√©es analys√©es seront anonymes.

Plus pr√©cis√©ment, les chercheurs devront analyser la mani√®re dont les diff√©rentes publications sont diffus√©es via Facebook. Pour √ßa ils devront prendre en compte diff√©rents aspects, comme la fr√©quence de consultation d’une publication donn√©e, la fa√ßon dont elle est partag√©e plus souvent (profils individuels ou groupes), si les utilisateurs la marquent comme Spam, etc. Sans aucun doute, c’est un mouvement int√©ressant, et nous serons vigilants en cas d’actualit√©s li√©es √† l’√©tude.

Bouton retour en haut de la page

Blocage d'annonces détecté

Vous devez supprimer le AD BLOCKER pour continuer à utiliser notre site MERCI