BlogMobile

Le Mobile World Congress 2017 en 10 clés

Le Mobile World Congress 2017 en 10 clés

Le Mobile World Congress 2017 en 10 clés

le Congrès mondial du mobile 2017 Il prend fin et il est temps de revoir ce qu’il nous a laissĂ©, pour le meilleur et pour le pire.

Chaque année, à cette époque, Barcelone devient le centre mondial de la téléphonie et en général de toute technologie qui affecte le secteur mobile. Des marques et fabricants du monde entier nous citent pour présenter et montrer au public professionnel tout ce sur quoi ils ont travaillé, en la technologie à marquer en 2017.

Dans les éditions précédentes, avec le marché de la téléphonie en pleine expansion, nous avons rencontré un Congrès intéressant, mais cette année nous pourrions définir le MWC 2017 comme un événement très décaféiné. Nous allons passer en revue les clés qui ont marqué ce Mobile World Congress.

La 5G est dĂ©jĂ  ici, Maintenant j’ai vraiment

Pas que les rĂ©seaux et la connectivitĂ© 5G ils seront disponibles demain,Mais dans ce MWC, nous avons vu comment pratiquement tout le monde, marques et opĂ©rateurs, a parlĂ© d’une manière ou d’une autre de la 5G.

le cinquième gĂ©nĂ©ration de rĂ©seaux mobiles Il ne faut pas le confondre simplement comme une augmentation de la vitesse d’Internet dans la mobilitĂ©, mais que la 5G va beaucoup plus loin et affecte pratiquement tout ce que nous utilisons chaque jour. Dans un monde oĂą il y a de plus en plus d’appareils intelligents, ainsi que de nouvelles technologies qui se dĂ©veloppent Ă  une vitesse vertigineuse, comme la conduite autonome, la 5G sera la clĂ©.

Toutes les dates indiquent l’annĂ©e 2020, Mais il existe dĂ©jĂ  de nombreux opĂ©rateurs et leaders sur le marchĂ© des tĂ©lĂ©communications qui Ă©voluent et se testent. Samsung ou ZTE ont annoncĂ© leur intention de dĂ©velopper la 5G.

Nokia est de retour et il a l’air très bien

Nokia, DĂ©sormais avec HMD Global (sociĂ©tĂ© finlandaise), elle a Ă©tĂ© l’une des principales attractions de ce MWC 2017. MalgrĂ© le chemin qu’elle a vĂ©cu ces dernières annĂ©es, la marque continue d’avoir son poids et maintenant elle s’est prĂ©sentĂ©e dans la sociĂ©tĂ© et pour tout le monde trois nouveaux smartphones qui vont en dire long.

Ce sont les Nokia 3, Nokia 5 et Nokia 6. Ce dernier a Ă©tĂ© annoncĂ© il y a quelques semaines uniquement pour la Chine, mais il est maintenant confirmĂ© qu’il aura une version internationale. Les trois terminaux ont des spĂ©cifications de milieu de gamme, mais les premières impressions les placent dans une très bonne position. Ils misent sur de bonnes finitions et, surtout, sur Android pur, garantissant des mises Ă  jour rapides et des prix ajustĂ©s allant de 139 Ă  229.

Rappelez-vous que cette stratĂ©gie s’est très bien dĂ©roulĂ©e pour Motorola avec son Moto G et il semble que Nokia veut attraper ce tĂ©moin, mais sachez que maintenant la concurrence est fĂ©roce.

La nostalgie se vend, même si ça ne sert à rien

Oui, nous voulons dire le nouveau Nokia 3310, la grande star du MWC 2017. Cela semble incroyable, mĂŞme une blague, mais la rĂ©Ă©dition d’un tĂ©lĂ©phone portable de 17 ans, qui n’offre rien de diffĂ©rent des autres tĂ©lĂ©phones de base (le soi-disanttĂ©lĂ©phones en vedette) fait la sensation du plus grand congrès de tĂ©lĂ©phonie mobile de la planète. En 2017.

Le Nokia 3310 capte tous les regards et pas seulement sur le stand Nokia lui-mĂŞme les dizaines d’articles qui lui ont Ă©tĂ© consacrĂ©s, la nostalgie a mĂŞme conduit Ă  l’ouverture du journal tĂ©lĂ©visĂ©. Nokia / HMD Global a lancĂ© la campagne de marketing ronde. Aussi mauvais que soit le nouveau 3310, qu’ils emportent la danse.

Ordinateurs portables et tablettes, ensemble, brouillĂ©s et tout ce qu’il faut

Les tablettes ne sont toujours pas le succès que les fabricants prĂ©voyaient, et nous doutons qu’ils le feront jamais, pour pouvoir remplacer complètement un ordinateur (bien que pour de nombreux utilisateurs ayant des besoins spĂ©cifiques, ils l’aient dĂ©jĂ  fait). Dans ce MWC il n’y a pas eu de grand mouvement dans ce type d’appareil, bien qu’ils aient Ă©tĂ© les protagonistes d’un grand fabricant: Samsung.

Sans Galaxy S8 (présenté le 29 mars), Samsung a présenté une Galaxy Tab S3 avec Android et le très intéressant Galaxy Book, deux modèles avec Windows 10 qui rappellent beaucoup la Microsoft Surface: tablettes axées sur la productivité, puissant et très portable pour ceux qui veulent travailler en déplacement.

Nous continuons sans batteries révolutionnaires, nous nous contentons de technologies de charge rapide

Le marché des smartphones a atteint un point où il ne suffit pas de voir qui met les chiffres les plus gros dans les spécifications de son dernier modèle. Voulait innovation et, malheureusement, cela ne vient pas dans la section sur batteries.

Il n’est pas rare que nous parlions plusieurs fois par an de nouvelles technologies et de nouveaux matĂ©riaux qui permettront de crĂ©er des batteries très durables et plus efficaces, mais Ă  partir de lĂ  pour les voir Ă  l’intĂ©rieur de notre mobile, il y a encore beaucoup, trop.

le amĂ©lioration de l’efficacitĂ© Les composants qui consomment moins d’Ă©nergie et le dĂ©veloppement de meilleures technologies de recharge rapide sont les issues de secours des fabricants. Mention spĂ©ciale pour Meizu, qui a montrĂ© que son système chargeait de 0 Ă  100% un smartphone en 20 minutes.

En parlant de batteries, le boĂ®tier Note 7 est toujours prĂ©sent dans l’environnement. Rappelons que les Sud-CorĂ©ens ont expliquĂ© en dĂ©tail le rĂ©sultat des enquĂŞtes après les incendies de ce qui allait ĂŞtre leur tĂ©lĂ©phone vedette, mais Samsung continue de mettre l’accent sur les nouveaux processus de sĂ©curitĂ©. qu’il a adoptĂ© pour l’avenir pour que cela ne se reproduise plus et, ce qui est plus curieux: pratiquement tous les fabricants dans leurs prĂ©sentations de smartphone ont passĂ© quelques minutes Ă  parler du la sĂ©curitĂ© de vos batteries et ses systèmes de refroidissement internes.

Deux camĂ©ras et capteurs d’empreintes digitales pour tous

Les smartphones Ă  double camĂ©ra continuent de frapper le marchĂ© et ce n’est plus seulement une fonctionnalitĂ© pour plus de modèles haut de gamme.

Le LG G6, qui a a priori une belle allure, amĂ©liore cette annĂ©e son système en montant le mĂŞme capteur pour les deux camĂ©ras, en utilisant le second pour obtenir un grand angle; Alors que le Huawei P10 fait un autre pas en avant et dans sa camĂ©ra arrière, crĂ©Ă©e en collaboration avec Leica, on trouve un deuxième capteur monochrome qui aide le principal Ă  capturer plus d’informations et permet de capturer des instantanĂ©s en noir et blanc natifs.

Ils ne sont pas les seuls, on a aussi vu camĂ©ras doubles dans des modèles de milieu de gamme comme le ZTE Blade V8, dans le but de crĂ©er des effets 3D, et la tendance se poursuivra jusqu’Ă  ce que nous voyions ce type de technologie dans toutes les gammes. Il en va de mĂŞme pour les capteurs d’empreintes digitales, une fonctionnalitĂ© que nous considĂ©rons dĂ©jĂ  comme basique parmi les options de sĂ©curitĂ© du smartphone et qui a encore plus de sens dans le boom des paiements mobiles.

Sony mise sur le super ralenti et la technologie pour tous

En parlant de camĂ©ras sur les smartphones, Sony a apportĂ© Ă  Barcelone son nouveau brillant (littĂ©ralement) Xperia XZ Premium et lĂ -dedans, son nouvel appareil photo se dĂ©marque avant tout. Les Japonais fournissent des composants pour appareils photo Ă  de nombreuses autres marques mais leur dernière technologie, qui provient directement de leur savoir-faire en matière d’appareils photo numĂ©riques compacts et professionnels, a Ă©tĂ© rĂ©servĂ©e au Sony Xperia XZ Premium.

Il s’agit de la camĂ©ra Motion Eye, capable d’enregistrer des vidĂ©os au super ralenti comme aucune autre. Nous parlons de vidĂ©os Ă  960 images par seconde, associĂ©es Ă  un stabilisateur d’image Ă  5 axes.

Dans le même temps, Sony a également dévoilé la version finale du projecteur Xperia, désormais connu sous le nom de Xperia Touch.

sony-projecteur-xperia-touch

C’est un petit projecteur capable de transformer n’importe quelle surface en une touche. Autrement dit, il projette l’interface Android sur une table ou au sol et nous pouvons interagir avec toutes les applications ou tous les jeux comme s’il s’agissait d’une tablette. Le tout dans un design ultra compact qui arrive en magasin cette annĂ©e.

Aucun mouvement en réalité virtuelle avec les smartphones

le la rĂ©alitĂ© virtuelle ne dĂ©colle toujours pas, on en attend beaucoup, mais au MWC 2017, il n’y a pas eu de nouvelles pertinentes sur son utilisation avec les smartphones.

Samsung a prĂ©sentĂ© un nouveau kit Gear VR, qui comprend dĂ©sormais une tĂ©lĂ©commande dont l’utilisateur peut profiter pour interagir avec les Ă©lĂ©ments en rĂ©alitĂ© virtuelle. Comme toujours, sa compatibilitĂ© est limitĂ©e Ă  des modèles spĂ©cifiques de la marque.

Daydream, la plate-forme de rĂ©alitĂ© virtuelle de Google sur Android, a beaucoup Ă  dire Ă  ce sujet, mais les smartphones actuellement pris en charge peuvent ĂŞtre comptĂ©s sur les doigts d’une main. Si quelque chose peut justifier des Ă©crans ultra haute rĂ©solution sur les smartphones, c’est bien la rĂ©alitĂ© virtuelle et la nĂ©cessitĂ© d’amĂ©liorer la sensation d’immersion.

Nous continuons sans vĂŞtements qui en valent la peine

Wearable, ce mot pour lequel nous n’avons pas encore une bonne traduction et qui reprĂ©sente le la technologie que nous portons, aux appareils corporels qui nous accompagnent tout au long de la journĂ©e et qui sont thĂ©oriquement lĂ  pour nous faciliter la vie.

Les montres intelligentes, les bracelets d’activitĂ©, les casques miniatures qui intègrent des assistants personnels, les wearables, comme la rĂ©alitĂ© virtuelle, ne dĂ©collent toujours pas. Le seul notable apparu au MWC 2017 est la nouvelle Huawei Watch 2 et, malgrĂ© la première d’Android Wear 2.0, elles ne donnent toujours pas l’impression d’ĂŞtre des appareils capables de nous Ă©tonner. NĂ©cessairedes vĂŞtements qui donnent des raisons d’en avoir besoin.

Différenciation de la collaboration

Un dispositif innovant ne peut pas ĂŞtre introduit tous les jours, et les technologies rĂ©volutionnaires n’apparaissent pas annĂ©e après annĂ©e. A l’heure oĂą la concurrence est Ă  son apogĂ©e, les clĂ©s sont dans les dĂ©tails et synergies avec d’autres entreprises, ils peuvent ĂŞtre le point de diffĂ©renciation que l’utilisateur doit dire.

Huawei s’associe Ă  Pantone pour le choix des couleurs de ses appareils et maintient la collaboration avec Leica pour ses camĂ©ras, montrant aux clients qu’ils reçoivent l’approbation d’une entreprise possĂ©dant une vaste expĂ©rience dans les objectifs et les instruments optiques.

Samsung a crĂ©Ă© avec Staedtler, une autre sociĂ©tĂ© allemande spĂ©cialisĂ©e dans la fabrication d’instruments d’Ă©criture et de dessin, un crayon numĂ©rique spĂ©cial pour ses tablettes. LG, Nokia ou le BQ espagnol adoptent la technologie Dolby ou Porsche Design lui-mĂŞme met sa marque de design sur les montres intelligentes et les ordinateurs portables convertibles.

Bref, le Mobile World Congress 2017 ne sera pas marquĂ© dans l’histoire comme un Ă©vĂ©nement disruptif, le secteur a atteint une maturitĂ© considĂ©rable et la bonne nouvelle est que les premières pierres qui formeront le base de l’ère connectĂ©e de la prochaine dĂ©cennie.

Bouton retour en haut de la page

Blocage d'annonces détecté

Vous devez supprimer le AD BLOCKER pour continuer Ă  utiliser notre site MERCI