BlogMobile

Samsung Pay, le concurrent d’Android Pay et d’Apple Pay, arrive maintenant aux États-Unis

captura-99

Après des débuts assez impressionnants en Corée du Sud (totalisant 30 millions de dollars lors des transactions du premier mois), Samsung Pay arrive désormais aux États-Unis, sa première étape hors de Corée.

Avec une solution crĂ©Ă©e grâce Ă  la technologie de LoopPay (entreprise qui a achetĂ© pour 250 millions de dollars), Samsung ne se limite pas aux paiements basĂ©s sur NFC, puisqu’il prend Ă©galement en charge les cartes Ă  bande magnĂ©tique utilisant ce qu’ils appellent Transmission magnĂ©tique sĂ©curisĂ©e. Cette fonctionnalitĂ© est très importante aux États-Unis, oĂą ce n’est que maintenant qu’une migration massive vers les cartes Ă  puce a lieu. Le paiement est confirmĂ© de manière simple, car il vous suffit de mettre votre empreinte digitale après avoir capturĂ© les donnĂ©es de la carte (il existe une machine dans les magasins qui gère ce problème).

Malheureusement, cette fonction n’est possible qu’Ă  partir de vos derniers appareils: Galaxy S6, S6 edge, S6 edge + et Note5, tandis qu’Android Pay fonctionne avec n’importe quel mobile Ă©quipĂ© d’Android 4.4 ou supĂ©rieur. En plus de cette limite, Samsung Pay fonctionnera uniquement avec les opĂ©rateurs AT&T, Sprint, T-Mobile et amĂ©ricains. Cellulaire.

Ils commentent Ă  TC qu’ils se sont associĂ©s Ă  American Express, Visa, MasterCard, Bank of America, Citi et US Bank, liste encore moins que celles prĂ©sentĂ©es par Apple Pay ou Android Pay.

Ce système de paiement sera bientĂ´t disponible en Chine, en Espagne et au Royaume-Uni, mais aucune date prĂ©cise n’a encore Ă©tĂ© communiquĂ©e.

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur samsung.com.

Bouton retour en haut de la page

Blocage d'annonces détecté

Vous devez supprimer le AD BLOCKER pour continuer Ă  utiliser notre site MERCI